La relève entrepreneuriale de HEC Montréal se surpasse!

Pour un étudiant qui se lance en affaires, les premières étapes de la création d’une entreprise sont les plus importantes. Une bourse aide concrètement l’étudiant-entrepreneur dans l’acquisition de nouveau matériel, le développement de partenariats et les investissements en marketing. Un soutien financier indispensable à un parcours entrepreneurial réussi!

Domaine des 15 lots

« L’obtention de la bourse Jean-Pierre Chartrand, au printemps 2015, m’a permis d’acquérir de l’équipement de transformation des produits de l’érable pour mon entreprise, ainsi que de finaliser mon site web. »

Boursière

Nathalie Simoneau, étudiante au certificat en vente relationnelle et entrepreneur

Entreprise

Domaine des 15 lots, produits de l’érable

Éau

« Depuis 2015, ÉAU a le vent dans les voiles! Nous avons pris part à l’accélérateur Banque Nationale HEC Montréal et remporté deux prix, le prix d’assiduité et le premier prix. En mars 2016, mon associé, Olivier, se rendra en Slovénie pour échanger avec les plus grands experts en aquaponie lors de la conférence internationale Aquaponics Research Matters. Cet automne, ÉAU construira la première ferme verticale aquaponique commerciale au Québec, qui entrera en fonction au début de 2017. »

Boursière

Émilie Nollet, étudiante et cofondatrice

Entreprise

ÉAU Montréal, production de fermes verticales commerciales aquaponiques

Bootiq

Nicholas Belliveau« Grâce aux bourses, nous avons eu du temps pour identifier le meilleur partenaire technologique au niveau des solutions de scanning 3D dédiées aux pieds : TechMed 3D, un leader mondial dans le domaine du scanning corporel originaire de Lévis. Aujourd’hui, nous travaillons avec LEF Industries, un distributeur de chaussures canadien dont le siège social est à Boucherville, afin de valider davantage notre solution sur le terrain. »

Boursier

Nicholas Belliveau, HEC 2015 et cofondateur

Entreprise

Bootiq, chaussures

Secondlife

« Les bourses nous ont offert les liquidités nécessaires pour l’achat de nos produits et les premiers investissements en matériel (boîtes de livraison, camion, réfrigérateur). Puis, tout s’est accéléré : dès l’été 2015, nous avons trouvé un entrepôt et nous avons maintenant un réseau de distribution en pleine croissance, en plus de proposer une gamme de produits diversifiés. Depuis nos débuts, 30 tonnes de produits fermiers ont été récupérés et 2 500 personnes ont économisé sur leur épicerie tout en consommant des produits locaux. Nous recrutons petit à petit et avons deux employés qui ont commencé au début de l’année 2016. »

Boursier

Thibault Martelain, HEC 2015, fondateur

Entreprise

Secondlife, vente de produits de la ferme non commercialisable en grande distribution

Ma ferme

« En m’accordant la bourse d’entrepreneuriat André Waechter, la Fondation a été la première à m’encourager et à faire en sorte que notre équipe se concentre à fond sur le travail à effectuer. Dès l’été 2015, un premier producteur de légumes a bénéficié de la plate-forme pour y vendre ses produits. L’automne a quand à lui été consacré à la rencontre de nos futurs clients ainsi qu’à un important effort de développement logiciel. Nous sommes maintenant à la veille de récolter les premiers fruits de nos efforts. »

Boursier

Pierre-Luc Carmel Biron, en cours de certificat en création d’entreprises

Entreprise

Ma ferme

Nosko

« Depuis l’obtention de la bourse, Nosko a eu le plaisir d’acquérir ses premiers clients d’envergures, telle la chaîne de restaurants 3 Amigos. Elle nous a permis de développer notre image de marque avec la conception d’un nouveau site Web, le déploiement de stratégies marketing en ligne et l’élaboration des bases de notre logistique. »

Boursier

Youri Létourneau-Langlois, étudiant au B.A.A. et fondateur

Entreprise

Nosko, vente de produit d’éclairage utilisant la technologie DEL combiné à un service d’installation ainsi que de design d’éclairage

Vitop express

« Suite à l’obtention d’une bourse en entrepreneuriat, j’ai lancé mon entreprise de réparation de pare-brise à domicile Vitop Express. Un soutien financier équivalent a une véritable bougie d’allumage! Aujourd’hui, Vitop c’est quatre techniciens de réparation dans quatre points de service différents (Montréal, Québec, Sherbrooke et Amos) et une vice-présidente marketing. Nous prévoyons une croissance importante pour les prochaines années. »

Boursier

Olivier Roy, étudiant en cours de B.A.A. trilingue et fondateur

Entreprise

Pare-Brises Vitop Express

Vitali-t

« Depuis 2013, nous offrons à nos clients de délicieuses galettes à l’avoine faibles en gras et 100% naturelles. Mais, c’est en 2015 que notre vision s’est précisée : nous désirions que les collations Vitali-T soient présentes à travers le Canada et que la reconnaissance de notre marque soit forte. Pour réaliser notre vision, nous avons placé la croissance et l’expansion de notre entreprise au premier plan : location d’un local industriel, achat d’équipements industriels et investissement dans notre marketing.

La bourse d’entrepreneuriat EY, reçue en 2015, a contribué à la réalisation de nos projets de croissance. Au-delà du soutien financier essentiel à tout projet d’entrepreneur, l’octroi de cette bourse nous a encouragés à persévérer avec excellence dans notre cheminement entrepreneurial. »

Boursière

Sara-Geneviève Dagenais, MBA 2015, entrepreneur

Entreprise

Les collations santé Vitali-T